Certii
Slide

L'EFT pour ne plus procrastiner avant 2014.

Voici venu le dernier mois de l'année 2013. Déjà ! 

Décembre est un mois particulier, toujours emprunt de nombreux souvenirs. Joyeux pour certains, plus tristes pour d'autres... ils sont bien ancrés, tous liés à notre émotionnel. C'est un mois qui ne laisse pas indifférent : on aime ou on n'aime pas Noël et/ou la St Sylvestre. 

Il n'y a pas de juste milieu, car nous avons tous de sérieux points de repères sur ces moments de fin d'année. 

Décembre, c'est aussi s'apprêter à tourner la page... la page de l'année 2013 afin de laisser plus de place à la nouveauté que vous apportera 2014.

Plus vous ferez de place, plus de nouveautés pourront entrer dans vos vies... Mais voilà, il faut aussi faire le ménage sur le plan émotionnel pour ne pas renouveler les désagréments, faire le point sur les expériences de l'année, les leçons à retenir.

C'est donc le moment de faire le bilan de ce que l'on pense avoir bien ou moins bien réussi... d'en ressentir l'impact en soi afin de s'en libérer s'il nous apparaît comme négatif.


Suis-je prêt/e pour cela ?

Bien sûr vous seul/e pouvez répondre à cette question. Mais si vous avez envie de tenter l'aventure, de dépasser cette limite, je vous invite à poursuivre... 

Il y a bien souvent des peurs derrière nos freins. Alors, tentons de les identifier et travaillons dessus !

Quelles sont ces peurs qui vous empêchent de passer à autre chose ? 

On garde souvent un problème :

  • par peur de l'inconnu, 
  • par peur du changement,
  • par peur de perdre quelque chose, 
  • par peur de tourner la page définitivement 
  • par peur de la séparation, 
  • par peur de l'abandon, 
  • par peur de ne pas être aimé,
  • par peur d'être jugé, 
  • par peur de réussir, etc. 

Mais c'est oublier que :

  • C'est à soi-même de s'aimer,
  • de s'apporter la sécurité,
  • de combler ses propres besoins...

Prêt/e à continuer ?

Je vous invite à bien identifier votre problème. Pour cela soyez le plus précis possible. Écrivez-le sur une feuille de papier ou tapez le texte sur votre ordinateur, ce sera plus facile de le travailler plus spécifiquement ensuite. Vous y apporterez au fil de votre travail, les précisions pour aller toujours plus loin.

Puis répondez à ces questions, pas avec votre tête... mais avec votre ressenti. Votre tête sait plein de choses et si le mental était la solution, il y a bien longtemps que vous auriez changé cette pensée qui vous maintient encore dans ce déplaisir.

Eh oui ! ce n’est qu’une « simple » pensée qu’il y a derrière tout cela... mais pas facile de la lâcher ! Pourtant si je pense que je ne supporte plus cette situation... il ne me reste qu’à en changer, n’est-ce pas ?... Alors voyons plutôt de ce côté. Que ressentez-vous ?

  • Qu’est-ce qui vous dérange dans cette situation ?
  • Que se passerait-il si vous changiez cette situation ?
  • Que feriez-vous que vous ne faites pas aujourd’hui ?
  • Et à l’inverse, que ne feriez-vous pas que vous faites actuellement ?

Vous mettrez alors en évidence une raison jusqu’alors inconsciente, de conserver votre ancien mode de fonctionnement ou peut-être une croyance limitante en place depuis votre plus tendre enfance.

L’EFT, une bonne technique pour tourner la page !

Une fois identifié, il ne vous restera plus qu’à appliquer l’EFT sur ce qui a été mis en évidence.

Prenons pour exemple une question reçue ces jours sur le blog du livre « L’EFT pour Tous - Un guide pas à pas ».

Comment traiter la procrastination ?

Une bonne idée pour cette fin d’année avant de commencer la nouvelle, non ? Aidez-vous de ces questions posées plus haut et pour lesquelles je vais imaginer quelques réponses en me basant sur les personnes que j’ai pu accompagner sur le même sujet... mais à vous de les remplacer par vos réponses. Gardez à l’esprit que j’avais alors en face de moi les patients avec qui je pouvais approfondir leur ressenti.

  1. Qu’est-ce qui vous dérange dans cette situation ?
  2. Je fais toujours les choses à la dernière minute avec un grand stress de ne pas y arriver dans les temps.
  3. Je suis souvent en retard dans ce que je dois faire.
  4. Euh ! ce qui me dérange c’est de payer 10% de pénalités.
  5. Je finis par abandonner la partie parce que j’ai honte et je crains d’être jugé.
  1. Que se passerait-il si je changeais cette situation ?
  2. Peut-être mettrais-je plus de temps, car je ne suis jamais satisfait de ce que je fais. Je perdrais alors trop de temps à toujours recommencer.
  3. J’aurais l’impression d’obéir à quelqu’un qui me dicterait ce que je dois faire et quand je dois le faire. Je me sentirais moins libre.
  4. J’aurais l’impression de passer mon temps à faire des tâches qui ne me plaisent pas au détriment de ce que j’aime accomplir.
  1. Que ferais-je que je ne fais pas aujourd’hui ?
  2. Des choses que je n’ai pas envie de faire comme ma comptabilité, classer mes papiers, répondre à certains courriers, remplir ma déclaration d’impôts, etc. en même temps je finis bien par les faire et dans l’urgence !
  3. Je devrais m’organiser en hiérarchisant ce que j’ai à faire et m’y tenir. Je n’aime pas ce qui est cadré.
  1. Ou à l’inverse, que ne ferais-je pas que je fais actuellement ?
  2. Je ne pourrais pas sortir quand bon me semble sans me soucier de ce qu’il y a à faire. Regardez un bon film ou trainer sur Internet.
  3. Je ne me prendrais plus la tête avec ce problème. Je ne me sentirais plus agacé.

Deux solutions s’offrent alors à vous :

  1. 1- Travailler ce qui a été mis en évidence pour lâcher cette procrastination. Si nous prenons la réponse :
    « Peut-être mettrais-je plus de temps, car je ne suis jamais satisfait de ce que je fais. Je perdrais alors trop de temps à recommencer.»

    Cela ressemble à une croyance limitante. Êtes-vous vraiment sûr que cela se passerait ainsi ? Qu’est-ce qui vous fait dire cela ?
    Vous avez très certainement quelques exemples que vous pourriez tapoter.

    « J’aurais l’impression d’obéir à quelqu’un qui me dicterait ce que je dois faire et quand je dois le faire. Je me sentirais moins libre. »

    Cela ressemble à du vécu. À quoi vous fait penser cette situation ?
    Vous avez très certainement un événement situé dans votre enfance qui mériterait d’être visité ici pour vous libérer de ce problème.

    « J’en ai marre de payer 10% de pénalités »

    Ah, bien sûr ce n’est pas très motivant ! Alors qu’est-ce qui vous empêche ici de passer outre ce moment désagréable pour faire votre déclaration d’impôts, puisque de toute façon vous aurez à la faire ? Imaginez la sensation ressenti lorsque vous vous résignez à faire quelque chose à contrecoeur et remontez le plus loin possible à un moment où vous avez éprouvé la même émotion ? Puis tapotez !
  2. ou bien travaillez à accepter cette procrastination tout simplement.
    Vous procrastinez et finalement cela a du bon, puisque vous ne perdez pas de temps à refaire certaines choses qui ne vous paraîtraient jamais satisfaisantes à votre goût... Alors acceptez cet état de fait et voyez ce qu’il se passe... Vous pourriez être surpris/e du résultat !
    Là aussi vous vous aiderez de quelques rondes d’EFT afin de lâcher prise.

    Chacun aura sa préférence quant à traiter cette procrastination, d’une manière ou d’une autre selon son ressenti à son sujet... car c’est de cela dont il s’agit : VOTRE ressenti sur ce que l’on nomme « procrastination ».

Pour terminer l'année, j'ai 2 bonnes nouvelles...

La première est que la conférence d'Annecy a été une belle réussite ! Ce qui a permis de reverser à l'association SHERIFF74, les 823 euros de bénéfice.

Cette somme profitera à un petit garçon de 3 ans et demi, Anthony, qui ne marche ni ne parle. Il a un retard psychomoteur important qui pourrait bénéficier de la méthode MEDEC ou Cuevas Medek Exercices. Mais voilà cette technique ne se pratique pas en France. 

SHERIFF74 met tout en oeuvre pour rassembler les fonds nécessaires pour qu'Anthony puisse se rendre au Chili à la rencontre de cette équipe de spécialistes. L'hypothèse fondamentale sur laquelle se base cette méthode est la plasticité du cerveau, c'est-à-dire sa faculté à contourner les lésions existantes pour créer de nouveaux "câblages".

La seconde est une grande et belle surprise pour l'EFT !

En effet,le Club Nouvelles Clés a décidé de publier "L'EFT pour tous - Un guide pas à pas" et de le mettre en avant sur son site pour ce mois de décembre. 

C'est ainsi que, j'ai répondu aux questions de Patrice Van Eersel.

Vous pourrez écouter cette interview en suivant ce lien :

Zoom sur l'EFT - Club Nouvelles Clés

J'ai plaisir à penser que ce livre fera ainsi partie des idées cadeau pour ce Noël 2013.  Offrir à ceux que l'on aime la possibilité de se libérer des émotions négatives et de s'autonomiser... quelle merveilleuse idée cadeau ! 

Terminez bien votre année 2013... et passez de très joyeuses fêtes !

A l'année prochaine pour de nouvelles résolutions !

Amicalement

Geneviève


par Geneviève Gagos


Couverture livre l'EFT pour tous de Geneviève Gagos

Recevez gratuitement l'ebook

EFT
L'essentiel en 10 fiches

et profitez de nos conseils mensuels






Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.
Un lien de désinscription est présent au bas de chaque courrier provenant de Technique-EFT.

Formation EFT Certifiantes pour le Personnel Soignant et/ou de la Relation d'Aide.

Les Formations sont Supervisées par Geneviève GAGOS pour vous permettre un apprentissage approfondi de la technique, une pratique de l'EFT en finesse et une efficacité accrue.

Ecole EFT France

Ecole EFT France, formation EFT ODPC

Présentation d'une séquence complète EFT

Les médecins formés par l'Ecole EFT France témoignent.



L'EFT pour tous

Parution aux Editions Marabout

Couverture livre l'EFT pour tous de Geneviève Gagos

Sélectionné par le "Club Nouvelles Clés"

Formations EFT certifiantes

logo Ecole EFT France, formations EFT certifiantes

Nb