Certii
Slide

L’EFT à l’école... on en redemande !

L'EFT à l'école


Une idée magnifique pour aborder l'EFT en douceur avec les enfants à l'école. Martine a choisi un seul point de la ronde EFT pour permettre aux enfants de sa classe de s'apaiser! Utile pour tous dans toutes les situations. Ce point est un point qui libère la tristesse, et l'auto dévaluation. De plus il active la puissance personnelle, la force intérieure. Vous pouvez donc en user et en abuser autant que vous le souhaitez. Voici son approche :

«Je ne parle pas directement d'EFT dans le cadre de mon travail d'enseignante (maître E, RASED : aide aux enfants en difficulté scolaire, à l'école primaire et maternelle), mais je fais expérimenter aux enfants "le point magique" : c'est en fait le point EFT situé sur le majeur, qu'on presse doucement avec le pouce, sans nécessairement tapoter. On respire profondément en même temps : la respiration double d'amplitude ! Et le stress diminue souvent assez vite.

Avantages :

—c'est rapide à expérimenter, donc, même les gens qui ne veulent pas entendre parler d'EFT peuvent accepter ça; et c'est souvent spectaculaire.

—c'est discret : on peut faire ça sans que personne s'en aperçoive; même en écrivant, puisque c'est exactement l'endroit où on pose le stylo quand on écrit, il suffit de l'appuyer un peu plus fort.

— ça ne leur fait pas penser au film "Un Indien dans la ville" (!), contrairement au geste "pouce sur index" ou "index sur pouce", que j'essayais avant : des enfants faisaient le geste des deux mains, en levant les yeux au Ciel d'un air "inspiré"; et quand je leur demandais ce qu'ils étaient exactement en train de faire... leur référence n'était ni le Yoga ni les statues de Bouddha. De toute façon, ça marchait moins bien; d'après mon expérience personnelle, le geste "pouce sur majeur" amplifie bien plus la respiration. (Mais est-ce que c'est une règle générale ? est-ce que ça dépend des gens, de leur état émotionnel du moment ?)

- et si un jour (bientôt, j'espère), ils entendent parler d'EFT ou d'autres techniques proches, ils ne diront pas "qu'est-ce que c'est que ces bêtises ?", ils auront déjà fait en partie l'expérience, et constaté par eux-mêmes que ça marche.

Quelques petites histoires pour illustrer ça (je n'utilise pas les vrais prénoms des enfants) :

—Yohann, 7 ans, me récite sa poésie : il la sait, mais n'arrête pas de se balancer à droite et à gauche. Je dis : "Si tu fais ça en classe, tes copains vont peut-être rigoler ! Recommence ta poésie, mais en appuyant le point magique pendant tout ce temps...". Il le fait, ça ne se voit pas du tout... et il ne se balance plus, impeccable !

—dans un groupe de maths, nous travaillons sur les dizaines, centaines, unités : un cauchemar pour certains élèves, ils mélangent tout, donnent à toute allure dix réponses différentes, en ayant depuis longtemps oublié la question. Après quelques minutes comme ça, on arrête : "Maintenant, on fait le point magique et on respire; je redis la question, vous la redites dans votre tête, et vous continuez le point magique, jusqu'à ce que vous soyez absolument sûrs de votre réponse." Après quelques secondes de vraie réflexion, ils donnent tous les trois ensemble la bonne réponse ! et ils disent : "Mais ça marche vraiment, ton truc !"

—dans les coulisses d'un spectacle de théâtre amateur, des petites filles courent dans tous les sens en disant "je suis stressée, j'ai peur de rater !". J'explique le point magique à la plus énervée, ça lui plaît, elle reste enfin assise (ouf !), et apprend aussitôt ça à la copine assise à côté d'elle.

Pour une évaluation en maternelle, les enfants ont un travail écrit à faire ; mais parallèlement à ça, je les fais compter individuellement le plus loin possible; Steven refuse, avec un air vraiment tendu. C'est pourtant un très bon élève; mais la maîtresse dit qu'il pleure chaque fois qu'il fait une erreur. Je propose à Steven de rester une minute au début de la récréation, pour compter, hors de la présence de ses camarades : il accepte avec soulagement, mais il reste quand même figé, très stressé. Je lui suggère de dire : " Je vais réussir ça. " Il dit : " non ". J'essaie : " Je vais peut-être réussir ? réussir un tout petit peu ? ". Non, toujours non. Je lui demande de faire quelques respirations profondes : il les fait. "Dis : je suis un petit garçon super.... un peu super, etc. " Toujours : non, mais il est un peu moins crispé. Ensuite : respirations profondes et point magique (je ne l'utilisais pas encore souvent à ce moment). Il commence enfin à se détendre, et même à vraiment sourire. Et il dit volontiers " Je suis un petit garçon super ", puis après avoir compté sans hésitation, repart avec un grand sourire.




Archives

Couverture livre l'EFT pour tous de Geneviève Gagos

Recevez gratuitement l'ebook

EFT
L'essentiel en 10 fiches

et profitez de nos conseils mensuels






Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.
Un lien de désinscription est présent au bas de chaque courrier provenant de Technique-EFT.

Formation EFT Certifiantes pour le Personnel Soignant et/ou de la Relation d'Aide.

Les Formations sont Supervisées par Geneviève GAGOS pour vous permettre un apprentissage approfondi de la technique, une pratique de l'EFT en finesse et une efficacité accrue.

Ecole EFT France

Ecole EFT France, formation EFT ODPC

Présentation d'une séquence complète EFT

Les médecins formés par l'Ecole EFT France témoignent.



L'EFT pour tous

Parution aux Editions Marabout

Couverture livre l'EFT pour tous de Geneviève Gagos

Sélectionné par le "Club Nouvelles Clés"

Formations EFT certifiantes

logo Ecole EFT France, formations EFT certifiantes

Nb