Certii
Slide

Rage meurtrière apaisée par l'EFT

Note d’après celle de Gary Craig : Les lecteurs de cet article sont supposés avoir une connaissance pratique de l’EFT. NDT)

Bonjour à tous,

Remarquez que Chris Shaver fait davantage en une seule séance d’EFT pour la fureur de son ami que ce que l’on aurait pu espérer d’années de thérapie conventionnelle. Chris obtient zéro pour un évènement spécifique, et à partir de là, l’élément central de la fureur s’effondre. Beau travail. Chris dit, « et ensuite, après cela, soit une heure en tout de travail, il n’a plus ressenti aucune émotion pour son film ni pour les problèmes du passé avec son père, ni aucune trace de son habituel sentiment de rage concernant le problème qu’il rencontrait actuellement dans son foyer. Deux mois après il dit qu’il est : « beaucoup mieux, redevenu normal, sans aucune trace de rage » ».

Les éditeurs.


Par Chris Shaver

Bonjour Gary,

Un de mes amis éprouvait une rage quasi meurtrière à propos de la situation présente de sa famille. Il souffrait de cet état de fureur depuis presqu’un an, et loin de diminuer il ne cessait de s’intensifier. Il en était au point de fuir la maison chaque fois, pendant plusieurs heures, simplement pour qu’elle redescende ou pour ne pas agir sous le coup de la colère. C’était très destructeur. Il en était tout à fait conscient, mais il était bloqué à ce moment de sa vie.

Lors d’une conversation précédente il avait laissé échapper avec quelque réticence que son père était alcoolique et grossier. Je ressentais en lui la présence d’un traumatisme comme je l’avais ressenti chez d’autres : en l’occurrence mon chakra du cœur vibrait lorsque j’étais en sa présence. C’est mon thermomètre interne pour mesurer le stress post-traumatique, et il n’a jamais fait d’erreur.

Alors il y a deux semaines, lorsque mon ami est venu chez moi je lui ai demandé si nous pouvions tapoter sur sa rage. J’ai commencé par la Technique du Film et je lui ai demandé de se concentrer sur un incident au cours duquel son père avait déclenché une rage similaire chez lui. Il a rapidement repéré un incident de cette sorte.
Je lui ai demandé de faire un film mental de cet incident, mais avec la consigne de ne pas passer le film tout de suite… et de me dire seulement l’intensité émotionnelle que déclenchait chez lui, sur une échelle de 0 à 10, l’idée de passer le film. Il était à plus de 10.

Je lui ai demandé où il ressentait cette émotion dans son corps et c’est sur l’émotion que nous avons tapoté : elle se manifestait par des nausées dans l’estomac, une tension dans la cage thoracique, et un engourdissement de la face.

Ce fut un exercice de « chasse à la douleur » EFT. Tout en pourchassant la douleur nous avons fait défiler le film plan par plan jusqu’à la fin. Chaque élément de douleur avait son corollaire direct dans son film. Au début du déroulement du film, par exemple, il avait une douleur au cou et il s’était senti « complètement impuissant » pour faire cesser une agression dont il était témoin. Alors pour cet exemple nous avons fait une procédure complète sur :

Même si j’ai une douleur au cou pour ma complète impuissance à faire cesser cette agression…

Nous avons pris chaque douleur en particulier et avons fait le lien avec la partie du film à laquelle elle était associée, nous avons fait des procédures complètes sur chacune, et nous avons réduit à zéro la douleur et les émotions. Je lui ai fait rejouer le film d’un bout à l’autre, séquence par séquence, mais il a déclaré, que toute sa rage et son émotion était à zéro, parties.

J’ai pourtant senti qu’il y avait encore de la douleur et je l’ai aidé à localiser d’autres symptômes physiques reliés à des souvenirs très spécifiques du film du traumatisme. Il avait une tension dans la poitrine, les mâchoires et la gorge, que nous avons fait descendre à zéro sur l’échelle de 0 à 10. Cela avait un lien avec le fait d’avoir été contraint de se retenir de dire à son père ses véritables sentiments à la suite de ce qui était arrivé.

Même si je n’ai jamais pu lui dire ce que je pensais de lui ou ce que j’aurais voulu lui faire, parce qu’il fallait que je me protège…

Il avait aussi une douleur au bras à l’endroit où son père l’avait saisi après l’incident, alors que mon ami s’apprêtait à l’attaquer.

Même si mon père m’aurait cassé le bras si j’avais essayé de m’en prendre à lui et qu’il a fallu que j’arrête pour me protéger…

Et ensuite, après cela, soit une heure en tout de travail, il n’a plus ressenti aucune émotion pour son film ni pour les problèmes du passé avec son père, ni aucune trace de son habituel sentiment de rage concernant le problème qu’il rencontrait actuellement dans son foyer. Deux mois après il dit qu’il est : « beaucoup mieux, redevenu normal, sans aucune trace de rage ».

Pour ce cas, je peux presque vous certifier que l’EFT a sauvé une vie, parce qu’il était bien parti pour en supprimer une et en dévaster plusieurs autres.

Avec toute ma gratitude pour votre travail,

Chris

Article d’origine « A murderous rage is calmed with EFT” de emofree.com traduit par Martine Mauvais.




Archives

Couverture livre l'EFT pour tous de Geneviève Gagos

Recevez gratuitement l'ebook

EFT
L'essentiel en 10 fiches

et profitez de nos conseils mensuels






Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.
Un lien de désinscription est présent au bas de chaque courrier provenant de Technique-EFT.

Formation EFT Certifiantes pour le Personnel Soignant et/ou de la Relation d'Aide.

Les Formations sont Supervisées par Geneviève GAGOS pour vous permettre un apprentissage approfondi de la technique, une pratique de l'EFT en finesse et une efficacité accrue.

Ecole EFT France

Ecole EFT France, formation EFT ODPC

Présentation d'une séquence complète EFT

Les médecins formés par l'Ecole EFT France témoignent.



L'EFT pour tous

Parution aux Editions Marabout

Couverture livre l'EFT pour tous de Geneviève Gagos

Sélectionné par le "Club Nouvelles Clés"

Formations EFT certifiantes

logo Ecole EFT France, formations EFT certifiantes

Nb