Certii
Slide

EFT, deux chats et un petit chien.

Le texte ci-dessous provient de la newsletter www.EFTfree.net avec la permission de son auteur, EFT Master Gwyneth Moss, Yorkshire, Royaume uni, www.emotional-health.co.uk.

Gwyneth écrit :

J’ai envie de vous faire part de trois expériences avec l’EFT, très spéciales et très touchantes. Les gens me demandent souvent s’ils peuvent utiliser l’EFT pour leurs animaux de compagnie. Je leur réponds que « Oui ». Comme les animaux n’aiment pas toujours qu’on tapote sur eux et parce que nous ne sommes pas certains de l’emplacement des points de leurs méridiens, il est pratique de pouvoir tapoter à leur place.

En fait pour certains d’entre nous, surtout ceux qui sont formés au Reiki, le concept de la guérison à distance n’est pas nouveau. Et ceux qui connaissent l’homéopathie ont l’habitude de traiter les animaux. Mais pour moi, qui ai une formation scientifique, il m’a toujours semblé assez difficile de croire que l’on pouvait traiter les animaux à distance. C’est donc avec des doutes certains que j’ai inclus dans mes ateliers d’EFT des exercices de groupes consistant à tapoter pour des animaux. Je n’aurais pas dû m’inquiéter car les résultats ont été rien moins que renversants.

Dans chacun de ces trois cas étonnants un groupe de 12 personnes a tapoté pour un animal connu uniquement de l’une d’entre elles. Celle qui connaissait l’animal jouait le rôle de l’animal, comme dans un jeu de rôle, (elle se mettait mentalement à sa place) et j’étais le thérapeute qui guidait l’animal avec l’EFT. Les autres personnes du groupe tapotaient avec nous [ …. ].

Pour les phrases de préparation nous utilisions les mots qui venaient à la personne parlant pour l’animal, ou bien qui me venaient à moi, en tant que thérapeute, et nous ajoutions alors quelque chose sur le fait que l’animal était aimé, qu’il était en sécurité et qu’on prenait soin de lui. Chacun des cas a demandé environ 15 à 20 minutes de tapotements.

OSCAR avait des tremblements de la queue.

En Septembre le groupe a tapoté pour Oscar. Sue Ashdown accueillait provisoirement chez elle Oscar, le chat d’une de ses amies. Celle-ci traversait une période de changement dans sa vie et était dans l’incapacité de s’occuper de lui. Sue était inquiète pour Oscar : sa queue et tout son arrière-train étaient agités de tremblements et de secousses, il trébuchait en marchant et tombait parfois. Ses trois autres chats ne voulaient pas manger avec lui et il était en mauvais état général.

Nous avons tapoté en groupe, guidés par Sue qui parlait pour Oscar.

«  Même si ma queue tremble je suis un bon chat et Sue et Dawn m’aiment ».

« Même si je ne connais pas l’endroit où je vis je suis un bon chat, et ces gens prennent soin de moi. »

Sue faisait des suppositions sur l’état émotionnel d’Oscar et ce qui avait pu lui arriver lui est venu intuitivement. Les mots « venaient de nulle part » dit-elle, surprise. Après une quinzaine de minutes de tapotements Sue eut un sentiment de calme, nous avons alors fait une séquence avec « Je suis Sue » pour faire cesser la connexion énergétique entre Oscar et elle.

Lorsque Sue rentra chez elle après l’atelier, elle a vu que la queue d’Oscar ne tremblait plus, il marchait mieux, sans tomber, et les autres chats étaient beaucoup plus détendus avec lui, et lui avec eux, et ils mangeaient tous ensemble. Nous sommes maintenant en Décembre (soit trois mois plus tard), et Sue confirme que ces améliorations se sont maintenues.

Note : [……..] « Oscar était un très vieux matou lorsque le groupe a travaillé pour lui, le vétérinaire pensait qu’il n’en avait plus pour longtemps et qu’il était inutile de faire quelque chose pour lui, puisqu’il avait une maladie neurologique. Mais grâce à l’amour de Sue et aux tapotements, Oscar a vécu encore cinq ans ! »

MINETTE, la « chatte morte de trouille »

Quelques semaines après, un autre groupe tapota pour une chatte d’âge moyen nommée Minette. La maîtresse de Minette est une amie de Moira qui parlait au nom de Minette, je jouais à nouveau le rôle du thérapeute, et le groupe tapota avec nous.

Minette était une chatte très peureuse, très nerveuse, elle sursautait au moindre mouvement et passait le plus clair de son temps à se cacher à l’étage. Nous avons commencé à tapoter sur « Même si j’ai très peur des bruits de pas, je suis une bonne chatte et Moira m’aime ». Ensuite j’ai demandé à Moira si elle savait ce qui était arrivé à Minette quand elle était petite. Moira ne savait pas, aussi nous avons inventé de toutes pièces des évènements imaginaires :

« Même si cet homme m’a fait mal, que je l’ai mordu, et que je ne pouvais pas m’échapper, c’est passé et nous sommes maintenant, je suis avec des gens gentils et je suis en sécurité maintenant ».

« Même si les bruits de pas me rappellent cet homme et que je suis terrifié, j’ai des gens gentils autour de moi et ils m’aiment ».

Nous avons tapoté en groupe pendant 15 minutes a peu près, et Moira a ressenti un calme profond. Je lui ai demandé de se représenter Minette, et elle se l’est représentée pelotonnée, toute détendue. Quand elle est rentrée, le maître de Minette lui a dit : « Je ne sais pas ce qu’a cette chatte, elle est tellement plus calme ».

Des semaines plus tard, Moira confirme que Minette est beaucoup plus calme, que le bruit des pas ne la fait pas sursauter, et qu’elle passe presque tout son temps au rez-de-chaussée. Ce qui est intéressant, c’est que lorsqu’elle a interrogé le maître de Minette sur ce que celle-ci avait pu vivre toute petite, elle découvrit que Minette avait été la plus chétive de la portée, qu’elle avait grandi dans une maisonnée très turbulente et qu’elle avait probablement souffert davantage de négligence que de cruauté. Donc, même si ce que Moira avait imaginé ne correspondait pas à la réalité, les tapotements avaient marché.

POPPY : Destruction et perturbation

Le troisième cas est le plus touchant. Sue Hanish nous a fait part d’un évènement tragique. Son frère et la femme de celui-ci ont quatre jeunes enfants, quatre chats, et jusqu’à il y a peu une Border Collie intelligente et pleine de vie nommée Ombre qui était comme leur cinquième enfant. Un matin d’été Ombre a été heurtée par une voiture et a été si gravement blessée qu’il a fallu l’endormir. Le chagrin de la famille a été si vif et si douloureux qu’ils pensaient qu’aucun chien ne pourrait jamais remplacer Ombre.

Puis ils ont appris par un voisin qu’un chiot de 6 mois, de race Jack Russel, devrait retourner à la SPA parce que ses nouveaux maîtres ne pouvaient pas le gérer. La famille en a été nâvrée pour le petit chien et a accepté de prendre Poppy. Or Poppy s’est montré plus que difficile, il mâchonnait le tapis, terrorisait les chats, sautait et aboyait et il était constamment sur le qui-vive. Sue nous dit que c’était un moment critique pour la famille, ce jeune chiot avait ramené l’espoir, et s’il fallait rendre Poppy à la SPA les enfants seraient inconsolables. Mais le comportement de Poppy causait des ravages dans la maisonnée.

Donc Sue « devint Poppy » et j’ai guidé le groupe. Nous avons commencé par le comportement :

« Même si j’aboie et que je saute je suis un bon chien et ils veulent m’aimer »

Ensuite nous nous sommes occupés de l’insécurité dans laquelle Poppy était :

« Même si j’ai été dans trois maisons, que je ne sais pas où j’habite vraiment, que personne de veut de moi et qu’il faut me surveiller, les enfants m’aiment et veulent que je reste ».

Puis :

«  Même si j’ai très peur de ne pas convenir, tout va bien, cette famille m’aime ».

Tandis que nous tapotions, Sue ressentait les émotions de Poppy et ne perçut quelques changements que lorsque il me vint de proposer : « Même si je ne peux pas être Ombre je peux être Poppy et Poppy est Poppy ». A ce moment il y eut comme un choc électrique qui traversa Sue et tandis que nous tapotions il fit place à un calme profond puis elle fit une séquence de tapotements sur « Je suis Sue » pour redevenir elle-même.

Sue alla voir son frère une semaine après. La porte d’entrée était ouverte, et on la laissait ouverte (auparavant Poppy aurait foncé dehors en sautant et en aboyant), quand Sue entra dans la cuisine, elle trouva Poppy lové dans son panier, tel un petit ange tout tranquille Un mois après Sue raconte que Poppy possède l’enthousiasme naturel de tous les chiots Jack Russel, mais sans destruction ni perturbation Les chats sont maintenant amis avec Poppy qui aide toute la famille à guérir, grâce à sa jeunesse et à son entrain.

Conclusions

En conclusion, je vous suggère, si vous voulez utiliser l’EFT pour aider un animal familier, de trouver au moins une autre personne pour tapoter avec vous. Celle qui connaît l’animal peut tenir le rôle de celui-ci, se connecter au ressenti de l’animal, ou bien parlez simplement des évènements dont vous avez connaissance ou encore imaginez ce qu’il a pu se passer. Dans le doute, devinez, faites comme si, inventez. L’autre personne joue alors le rôle de thérapeute, pose des questions, guide et conduit le processus EFT. Si l’un d’entre vous dirige le processus, cela permet à l’autre de s’occuper du contenu et d’être ouvert à ce qu’il vient sans avoir à se préoccuper des phrases à dire. Si vous pouvez trouver d’autres personnes pour tapoter avec vous, c’est encore mieux ; bien que je n’en aie pas la preuve j’ai l’intime conviction que dans ces trois cas le groupe a joué un rôle d’accélérateur. Une fois que vous sentez que le travail est terminé, il faut que la personne qui parle en tant qu’animal sorte de ce rôle en tapotant et en répétant « Je suis moi, X….. ».

Bons tapotements,

Gwyneth

Traduit par Martine Mauvais pour le site www.Technique-EFT.com




Archives

Couverture livre l'EFT pour tous de Geneviève Gagos

Recevez gratuitement l'ebook

EFT
L'essentiel en 10 fiches

et profitez de nos conseils mensuels






Vos données restent confidentielles et aucun spam ne vous sera envoyé.
Un lien de désinscription est présent au bas de chaque courrier provenant de Technique-EFT.

Formation EFT Certifiantes pour le Personnel Soignant et/ou de la Relation d'Aide.

Les Formations sont Supervisées par Geneviève GAGOS pour vous permettre un apprentissage approfondi de la technique, une pratique de l'EFT en finesse et une efficacité accrue.

Ecole EFT France

Ecole EFT France, formation EFT ODPC

Présentation d'une séquence complète EFT

Les médecins formés par l'Ecole EFT France témoignent.



L'EFT pour tous

Parution aux Editions Marabout

Couverture livre l'EFT pour tous de Geneviève Gagos

Sélectionné par le "Club Nouvelles Clés"

Formations EFT certifiantes

logo Ecole EFT France, formations EFT certifiantes

Nb